LINUX, ah oui j’ai déjà entendu mais ASRI, c’est quoi ?

Par ybenyaya le 10 mai 2011 - 2 commentaires »

Linux ASRI vous dites ? Excusez-moi, mais je ne connais pas cette langue. C’est du patagon oriental ? Effectivement, le terme est barbare et reflète assez mal ce qu’il recouvre. Heureusement, la très sympathique directrice de l’école Notre-Dame des Gets, Brigitte Enguehard a accepté d’éclairer la lanterne de La Une. La Une En quelques mots, pouvez-vous nous [...]

Linux ASRI vous dites ? Excusez-moi, mais je ne connais pas cette langue. C’est du patagon oriental ?

Effectivement, le terme est barbare et reflète assez mal ce qu’il recouvre. Heureusement, la très sympathique directrice de l’école Notre-Dame des Gets, Brigitte Enguehard a accepté d’éclairer la lanterne de La Une.

La Une

En quelques mots, pouvez-vous nous dire ce qu’est Linux ASRI ?

Brigitte

D’une manière générale, pour fonctionner un ordinateur a besoin d’un logiciel de base qu’on appelle système d’exploitation. Le plus répandu est Windows XP, ou maintenant 7 mais on connaît aussi Mac’OS pour ordinateurs Apple par exemple.

Linux est un système d’exploitation qui a la particularité d’être libre, c’est à dire sans aucune appartenance commerciale. On peut donc l’utiliser comme on veut, sans droit à payer ni code pour l’installer.

Elèves utilisant les ordinateurs portables dans la classe

ASRI, c’est un sigle qui désigne une association basée dans l’ouest de la France et qui s’est donné l’objectif de constituer et mettre à disposition un système basé sur Linux, mais surtout qui intègre des dizaines d’applications éducatives, en rapport avec les classes d’âge de nos élèves. Le tout, gratuitement.

La Une

Quand vous dites « installer », vous voulez dire qu’on fait çà comme n’importe quel logiciel ?

Brigitte

Pas tout à fait, non. Linux ASRI, c’est un système complet qui gère toute la machine. En principe, on l’installe en lieu et place du système existant, donc en général de Windows. On peut l’installer sur un ordinateur sans enlever Windows mais dans ce cas, c’est au démarrage qu’il faudra choisir entre l’un ou l’autre système.

La Une

Et çà s’installe sur n’importe quel ordinateur ?

Brigitte

N’importe quel ordinateur de type « PC ». On ne peut pas l’installer sur un MacIntosh. En revanche, il faut savoir que c’est un système très léger et qui fonctionne bien, y compris sur des machines un peu anciennes, comme on en rencontre souvent dans nos écoles.

La Une

Vous parlez d’applications « éducatives ». Vous pouvez nous donner des exemples ?

Brigitte

Pour les tout petits par exemple, il y a des applications destinées à l’apprentissage de la lecture, la reconnaissance des lettres ou des mots. Mais aussi pour exercer la mémoire, s’initier aux calculs ou encore développer la concentration et les stratégies.

De l'usage individuel au collectif

 

Pour les plus grands, ce sont des systèmes plus avancés. Par exemple une version « 4kids » d’OpenOffice ou encore des systèmes ludiques et originaux pour s’exercer à des calculs plus complexes et aux tables de multiplication.

La Une

Et les élèves ? Qu’en pensent-ils ?

Brigitte

Aucun problème pour eux. Bien au contraire. Les enfants ne s’étonnent pas que le système « ne ressemble pas au modèle habituel ». Ils sont par nature curieux et au départ, ils nous ont beaucoup aidé à découvrir les logiciels. C’est d’ailleurs intéressant. En observant les enfants qui utilisent les applications, on les découvre et on apprécie mieux leurs potentiels comme leurs faiblesses. On en apprend beaucoup sur eux.

La Une

Ce système, vous l’avez installé sur tous vos ordinateurs ?

 

Le TBI

Elèves utilisant le Tableau Blanc Interractif

Brigitte

Presque tous. Les ordinateurs de la salle informatique sont tous passés sous Linux ASRI, à l’exception de quelques vieux MacIntosh dont nous ne servons que peu.

Dans le cadre du projet ENR, nous avons été dotés d’une valise contenant 8 ordinateurs portables que nous utilisons directement dans les classes. Ces ordinateurs sont équipés à la fois de Windows et de Linux ASRI : on choisit au démarrage.

Il faut dire que depuis que nous avons ces ordinateurs portables utilisables dans les classes, la salle informatique est un peu désertée.

La Une

Tout çà paraît assez technique. Vous avez une formation informatique ?

Brigitte (Eclats de rire)

Non je ne suis pas réellement une informaticienne ! L’essentiel, c’est de ne pas avoir peur et de se faire expliquer les choses. En fait, ce n’est pas si compliqué. Quand on a compris, c’est finalement assez simple d’installer un ordinateur et de le connecter à un réseau ou à une imprimante. Bien sûr, il y a des cas où je ne sais pas faire mais la DDEC propose un support informatique gratuit aux établissements. Nous l’utilisons à chaque fois que c’est nécessaire.

 

Brigitte

Pour les tout petits par exemple, il y a des applications destinées à l’apprentissage de la lecture, la reconnaissance des lettres ou des mots. Mais aussi pour exercer la mémoire, s’initier aux calculs ou encore développer la concentration et les stratégies.

Pour les plus grands, ce sont des systèmes plus avancés. Par exemple une version « 4kids » d’OpenOffice ou encore des systèmes ludiques et originaux pour s’exercer à des calculs plus complexes et aux tables de multiplication.

Non classé

2 réponses à “LINUX, ah oui j’ai déjà entendu mais ASRI, c’est quoi ?”

  • Olivier -

    Bravo pour cet article. Il est temps que l’on comprenne que les compétences du B2i ne se résument pas à savoir utiliser word ou naviguer avec internet explorer. Avec ASRI, l’ordinateur retrouve sa vrai place, un outil au service de l’apprentissage…

    Bonne continuation,

    Un pingouin

  • Michael -

    Je suis d’accord avec Olivier que le B2i ne se résume pas aux compétences qu’il cite mais encore faudrait-il que les élèves maitrisent déjà des manipulations de base et chez moi, ce n’est pas le cas pour un certain nombre au-delà de facebook!!

Laisser un commentaire